Contrats d'assurance personnalisés pour votre santé.

Peut-on refuser la mutuelle obligatoire de son employeur ?


Les chefs d’entreprises du secteur privé se doivent de proposer une complémentaire santé à leurs salariés, cette complémentaire santé collective est obligatoire mais il existe des cas de dispense.

En effet, depuis le 1er janvier 2016 le gouvernement a mis en place des conditions d’exonération à la mutuelle d’entreprise pour le salarié.

Les cas de dispense

Il faut distinguer deux types de dispense, la dispense de droit et la dispense d’adhésion facultatifs.

En cas de dispense d’adhésion facultatifs, l’employeur ou les partenaires sociaux vont décider des dispenses qui doivent être prévues dans les garanties de frais de santé dans l’entreprise. Ces dispenses vont être indiquées dans l’acte de droit du travail.

A noter que seul le salarié peut décider d’utiliser les dispenses, son employeur ne peut choisir pour son salarié et ne peut l’obliger à quitter la mutuelle d’entreprise.

Le salarié est donc libre d’adhérer ou non à la mutuelle lors de son entrée dans la société et s’il souhaite quitter plus tard la mutuelle d’entreprise, c’est possible.

Les dispenses de droit

Nous pouvons distinguer trois sortes de dispense obligatoire :

  • Adhésion à une autre complémentaire santé
  • Situation précaire du contrat du salarié (exemple : intérim ou CDD)
  • Mise en place de la mutuelle d’entreprise par une décision unilatérale du chef d’entreprise

Le salarié peut donc refuser l’adhésion à une complémentaire santé à tout moment mais également de demander l’adhésion à tout moment.

Si vous êtes salarié et que vous cherchez une complémentaire, n’hésitez pas à faire une demande de devis sur D-assurancesante.com. Un conseiller vous contactera afin de discuter de vos besoins en complémentaire santé.

Profitez de nos garanties et de meilleurs remboursements

Faites des économies avec un assureur de confiance

Nos conseillers vous aident à souscrire une assurance santé sur-mesure

Mon devis gratuit

Publié le