Contrats d'assurance personnalisés pour votre santé.

Arrêt de travail : s’assurer contre la perte de revenu


Lorsqu’un problème de la vie arrive et cause un arrêt de travail, une complémentaire santé n’est pas utile car elle s’occupe des remboursements des dépenses santé. Dans ce cas précis, il faudra se diriger vers une assurance perte de revenu ou également dit une assurance arrêt de travail.

La sécurité sociale indemnise un minimum

La sécurité sociale pourra verser des indemnités journalières uniquement si la personne a travaillé un minimum de 200 d’heures lors des trois derniers mois.

Le montant est plafonné au maximum à 50% du gain journalier du salarié.
A noter qu’un complément sera versé par l’entreprise si vous êtes salarié.

Souscrire une assurance perte de revenu

C’est pour cela que l’assurance perte de revenu concerne principalement les TNS (travailleurs non salarié ou indépendant) ou si vous êtes le gros revenu familial, il est important de souscrire une assurance arrêt de travail.

A noter que l’assurance indemnités journalières à des tarifs qui varient selon la couverture choisie et le profil de l’assuré.

De plus, il est également important de bien lire vos contrats et de prévoir une assurance perte de revenu en cas de maladie et accident et non l’un ou l’autre.

Quel tarif pour une assurance arrêt de travail ?

L’assurance journalière ne peut indemniser la personne au-delà de 3 ans et il est essentiel de bien choisir la date à partir de laquelle l’indemnisation démarre car dès le premier jour les contrats sont très chers et il est préférable de choisir un contrat démarrant au bout d’un mois.

Les autres éléments pris en compte pour la tarification vont être l’âge de la personne et son état de santé. En effet, une personne proche de la retraite aura un tarif plus élevé qu’un jeune actif et votre assurance vous demandera un questionnaire de santé afin de vous proposer un contrat.

Utiliser la loi Madelin si vous êtes un indépendant

SI vous êtes un indépendant comme par exemple en profession libérale, si vous souscrivez une complémentaire santé ou une assurance perte de revenu, les cotisations de vos assurances peuvent être déduites de vos bénéfices imposables (limite de 7% du plafond de sécurité sociale plus 3,75% du bénéfice imposable).

Que faire si vous êtes salarié ?

A noter que si vous êtes salarié, il n’est pas possible d’utiliser la loi Madelin et avant de souscrire une assurance arrêt de travail, vérifiez cavant votre convention collective qui peut prévoir un maintien de salaire et les contrats prévoyance d’entreprise.

Si vous n’avez n’i l’un ni l’autre, il est préférable de souscrire une assurance perte de revenu afin de prévenir un arrêt de travail.

N’hésitez pas à réaliser un devis sur notre site D-assurancesante.com, un conseiller prendra contact avec vous afin de discuter de vos besoins en indemnités journalières ou assurance perte de revenu.

Maintenez votre salaire en cas d'arrêt de travail

Faites des économies avec un assureur de confiance

Nos conseillers vous aident à souscrire un contrat sur-mesure

Mon devis gratuit

Publié le