Contrats d'assurance personnalisés pour votre santé.

Rappel des risques de consommation d’alcool


La ministre de la santé, Agnès Buzyn, a expliqué que le vin est un alcool comme un autre pour les français qui ont tendance à l’oublier.

Une tribune signée par des spécialistes dans le Figaro qui demandent de s’attaquer au tabou de l’alcool en tant que prévention pour les consommateurs.

L’alcool un tabou français

En effet, les français pensent que le vin peut avoir des bienfaits sur la santé au contraire des alcools forts.

Les spécialistes expliquent qu’au contraire des idées reçues, le vin est un alcool aussi mauvais pour la santé que le whisky ou la vodka car ils contiennent la même quantité en éthanol.

Un problème de santé national

L’alcool est et reste un problème de santé public car plus de deux millions de personnes seraient dépendants et plus de 5 millions ont une consommation supérieure à la moyenne.

De plus, si vous buvez plus d’un verre par jour, le risque de mortalité augmente radicalement. Il y a donc un effet négatif de l’alcool sur le corps humain.

Enfin, les spécialistes souhaitent montrer que le but de leur démarche est plus d’informer le public que de le dénigrer comme peuvent le penser les gens.

Ces spécialistes préconisent un maximum de 10 verres d’alcool par semaine et au moins 2 jours d’abstinence.

Profitez de nos garanties et de meilleurs remboursements

Faites des économies avec un assureur de confiance

Nos conseillers vous aident à souscrire une assurance santé sur-mesure

Mon devis gratuit

Publié le