Contrats d'assurance personnalisés pour votre santé.

Mon assurance indemnités journalières

Revenus mensuels*

Revenus à garantir*

Qu’est-ce que l’assurance indemnités journalières ?

Dans la vie, il peut arriver des accidents ou des maladies, que pouvez-vous faire face à ces dangers ? Couvrir votre famille du besoin.  Les indemnités journalières sont une compensation financière visant à compenser une perte de revenu suite à un arrêt de travail. Cependant, afin d’avoir accès à ces revenus complémentaires en cas d’arrêt de travail, l’assuré doit remplir des conditions selon statut, par exemple ces indemnités journalières son versées après un délai de carence allant de 3 à 90 jours pour un travailleur indépendant.

Sous quelles conditions l’assuré peut-il percevoir ces indemnités ?

  • Le salarié : en cas d’arrêt inférieur à 6 mois, il doit avoir travaillé au moins 150 heures lors des 90 jours avant son arrêt de travail ou avoir cotisé à hauteur de 10 028,20€ au cours des 6 derniers mois. Tandis que le salarié dont l’arrêt de travail sera supérieur à 6 mois se doit d’avoir travaillé au minimum 600 heures lors des 12 derniers mois ou avoir cotisé 20 056,40€. De plus le salarié doit justifier sont arrêt de plus de 6 mois auprès de la CPAM en démontrant 12 mois d’immatriculation en tant qu’assuré social.
  • La profession libérale : une franchise de 90 jours s’applique via le régime des indépendants, a noter que IJAT pour les indépendants sont indispensables afin de se couvrir en cas de problème
  • L’artisan/commerçant : se doit d’être au RSI depuis plus d’un an, être à jour du paiement de ses cotisations, être rattaché au groupe professionnel et avoir un arrêt de travail à temps complet.
  • L’exploitant agricole : s’il est affilié au minimum 1 an et à jour de ses cotisions tout en ayant un arrêt de travail à plein temps.

Afin de toucher des indemnités journalières, l’assuré doit envoyer dans un délai maximum de 48h à son organisme d’assurance maladie son arrêt de travail. Il est essentiel pour des indépendants d’avoir une assurance IJAT surtout si la personne fait vivre le foyer via son travail.